Ail des ours

ail-des-ours

Sauvage, l’ail des ours est une des plantes comestibles les plus riches en vitamine C. Il contient des principes actifs très proches de ceux de l’ail, mais avec des concentrations plus élevées. Il pousse dans les sous-bois et se reconnait à ses larges feuilles ressemblant à celles du muguet, ainsi qu’à sa forte odeur.

Dans la mesure où les composants de l’ail des ours sont très proches de ceux de son cousin plus commun – celui que l’on met généralement dans notre cuisine –, on lui attribue des propriétés similaires, quoique plus puissantes. Il est donc particulièrement réputé pour faire baisser le cholestérol, la tension et prévenir les maladies cardiovasculaires.

L’ail des ours est un allié de vos artères et de votre cœur. Toutes les parties de la plante sont utilisables, car toutes contiennent des principes actifs. Puissant antiseptique, il combat les microbes responsables des infections respiratoires, mais aussi des troubles gasto-intestinaux, d’où l’intérêt d’ne faire une petite cure en cette saison où débutent les épidémies.

Des essais cliniques ont permis de démonter ses propriétés thérapeutiques.

Pour employer l’ail des ours en salade, il faut en prélever les feuilles au printemps, quand la plante est en fleurs.

En attendant les beaux jours on peut tout à fait employer ce condiment sous forme de complément alimentaire, seul ou associé à d’autres extraits végétaux. Des cures de trois semaines sont généralement conseillées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s