En route 2015…Ronceveaux – Zubiri 21,5 kms (Etape 12)

received_912636052150582
Avant de vous parler de l’étape d’aujourd’hui, je reviens sur Roncevaux parce que c’était quand même un truc de fou cette étape.
Vous dire que c’est la première fois en trois ans qu’on a manqué d’eau, tous les 4 sauf notre doyenne…c’est une drôle de sensation, quand tu manques, tu as besoin…c’est fou.
Tous les pèlerins du jour avaient leurs gourdes vides aussi, on n’a donc pas fait une erreur de débutant mais rien pour se réapprovisionner…au moment où il fallait…
Ça m’a donné un moment â vivre assez surréaliste, une asiatique (j’ai un peu de mal à faire de visu la différence entre une coréenne, une chinoise ou une japonaise avec mon regard d’européenne) termine une portion de la montée dantesque avec moi, avec son iPod à fond dans son sac â dos (dommage, je n’étais pas en état de danser). Nous nous sommes jetées toutes les deux sur un bosquet de mûres pour étancher notre soif avec sa musique en fond sonore.
Totalement un moment que je ne vivrais jamais ailleurs que sur le Chemin .
Ce goût de fruit restera un moment de paradis pour moi.
Quelques mètres plus loin, la  triplette et moi, avons trouvé une source « non potable » quelques temps plus tard, mais à cet instant, on ne savait plus lire, ma nouvelle camarade non plus. On a tous rempli nos gourdes, sans doute à tort, mais cette eau jaillissant de la montagne avait le goût du bonheur en intraveineuse pour nous.
Vous raconter notre halte â l’abbaye…
Ronceveaux, c’est une merveille, un lieu qui vous prend aux tripes, mais les meilleurs chambres sont réservés aux marcheurs qui arrivent de bonne heure…
On ne jouait pas dans cette catégorie hier…on a donc eu droit à un bungalow partagé avec des britanniques, des douches et des wc fait pour des tailles mannequins.
Mon Dieu, se doucher avec le rideau qui vous colle à la peau…
Et arriver à l’abbaye sous l’orage…c’est aller en cape de pluie…prendre sa douche…en petite tenue…
Une expérience inoubliable mais qu’on ne veut pas forcément renouveler…
Passer une nuit avec un britannique, peut réserver des surprises aussi…au milieu de la nuit, il s’habille pour partir, ouvre en grand la porte du bungalow et se recouche tout habillé.
J’ai passé la moitié de la nuit à refermer la porte et lui à la rouvrir…j’ai eu des envies de meurtres…que Sa Majesté me pardonne.
On se souviendra longtemps de Ronceveaux.
L’étape du jour, nous fait découvrir la Navarre espagnole, un enchantement pour nos pieds, nos yeux et nos papilles.
On aime l’Espagne, notre nouveau territoire.
On a tout à y découvrir…
Le Chemin, c’est le monde, de nouveaux compagnons  d’un nombre impressionnant de pays, mettent leurs pas dans les nôtres.
On est heureux d’être là, je pourrais vous dire encore tellement de choses…mais demain, il va falloir relacer les chaussures et la marmotte que je suis doit aller faire dormir ses yeux.
La photo du jour : la Sangria remplace le Jurançon pour l’Apéro Time.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s