Carnet de route au Cambodge

IMGP8975

Après notre périple au Laos voici la suite de notre voyage avec le Cambodge et quelques lieux incontournables dont le plus célèbre est Angkor. C’est incontestablement le trésor du Cambodge , un peu l’équivalent de la vallée des rois en Egypte.

Au nord de  Siem Reap  (une ville touristique avec des centaines d’hôtels, des bars et autres endroits pour faire la fête) se trouve donc l’énorme site d’Angkor (plus de 400 km²).  Celle qui fut la Capitale des rois khmers est encore aujourd’hui un espace à découvrir puisque faute de moyen peu de temples sont visibles par le public.

Pour visiter le site je vous conseille de louer un tuk tuk pour la journée, vous pourrez en trouver sans problème à l’entrée du site ou à Siem Reap.  Si vous ne devez visiter que deux endroits , Angkor Thom et Angkot Wat sont les plus grands et les mieux préservés…ensuite libre à vous de choisir parmi les multiples temples , deux jours est l’idéal pour avoir un bon aperçu, et comme c’est ici que se concentre la majorité des touristes,  il va falloir être patient pour grimper au sommet  des terrasses ( magnifique pour avoir une vue de la splendeur de chaque cité). Si vous le pouvez la visite d’Angkor Wat est encore plus belle l’après-midi quand le soleil descendant éclaire les façades.

C’est un cliché typique pour les visiteurs des arbres gigantesques qui retiennent entre leurs racines des murs de pierre, un bel exemple est un ancien monastère   de “Ta Prohm”, certains arbres sont de la taille de 10 étages.

Pour visiter l’ensemble du site d’Angkor un Pass est disponible à l’entrée en quelques minutes vous êtes pris en photo et vous avez autour du cou le sésame obligatoire pour vous balader, c’est très bien organisé…

Après une journée de visite sous la chaleur vous trouverez à Siem Reap un éventail d’activités  pour vous détendre (massage des pieds pour quelques dollars) des bars et des restos avec que des touristes sans oublier les boutiques pour dépenser encore quelques dollars.et pour plaire aux américains (KFC, Mac Do et Burger King) sans commentaire.

Bien que très connu  le Tonlé Sap est une étape beaucoup plus calme. D’abord la visite se fait en bateau parmi les maisons sur Pilotis installées sur les rives de la rivière Tonlé Sap  (qui relie le lac au Mékong) jusqu’à l’embouchure du Lac (la plus grande réserver d’eau douce de l’Asie du Sud Est) véritable mer intérieure de plus de 100 km  long, c’est aussi un lieu de vie pour des centaines de familles qui vivent au rythme des crues du Mékong (le débit du fleuve est alors multiplié par 4).

Grâce à une inversion du cours de la rivière pendant la mousson la zone est très poissonneuse et fertile pour la récolte du riz.

Surtout il ne faut pas manquer la visite des villages “flottants” qui se déplacent au fil des mouvements du lac. Une belle journée d’exploration.

Ensuite  nous avons traversé la campagne en direction de Phnom Penh , la capitale, inutile de vous parler de notre étape dans une ville pour dormir…

Phnom Penh est fidèle à l’image que nous avons des grandes villes dans cette partie de l’Asie, c’est bruyant avec beaucoup de scooters et une agitation permanente. Malheureusement une pluie diluvienne lors de notre unique soirée à freiner notre envie de flâner  dans les vieux quartiers coloniaux qui ont gardé un beau cachet.

Comme souvent en Asie  le terme d’un voyage et aussi celui des achats, passage obligé au marché russe, le temple des grandes marques pas vraiment”officielles”…un très bel endroit à visiter même si vous avez pas envie de remplir votre valise de copies….

Le Cambodge étant une monarchie il a évidemment un palais royal, qui a survécu à la période khmère rouge. C’est un endroit magnifique surtout sous un magnifique ciel bleu comme lors de notre visite,  pavillon de la salle du trône, Pagode d’Argent, Palais Royal à découvrir pendant les deux heures de la visite….

Tout près du palais Royal, le musée National mérite un détour, autour d’un patio, des fenêtres grandes ouverts sur les 4 salles où nous pouvons observer une partie des collections.

La route qui mène du centre-ville à l’aéroport fut encore un belle plongée dans la circulation frénétique ….

Que retenir du Cambodge ? Que ce pays est en plein boom touristique,  qu’à côté des grandes sites touristiques la population dans les campagnes ne profitent pas de ce développement et qu’on a pas envie que s’envole cette magie que nous avions plus ressentie lors de notre voyage au Laos.

Notre Carnet de route en images est ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s