Le Mont St Michel

20160813_113458 (2)

Faire un tour au Mont St Michel le week-end du 15 Août c’est comme faire ses courses  dans les grands magasins parisiens  la vielle de Noël, la promesse de ne pas être seul. Mais le ciel bleu et une température plus que clémente ont fini de nous persuader de tenter l’expérience. Nous n’étions pas revenus depuis que les travaux avaient commencé (en ce temps  là le  parking était au pied du Mont !).  Malgré nos craintes c’est sur une route sans bouchons que nous arrivés arrivés jusqu’au site (c’est ainsi que maintenant se nomme  toute la zone qui comprend le parking, les commerces, et les hôtels autour du Mont Saint Michel).

Terminé le vieux parking en bitume ou on se garait au petit bonheur la chance maintenant  il est paysagé , des employés vous orientent jusqu’à votre place (week-end estival oblige) et surtout vous êtes à 2 km du mont, le prix du parking si vous restez plus de deux heures 11€70, c’est pas donné mais vu les infrastructures  cela les vaut largement. Ensuite vous aurez le choix entre la navette qui vous amène gratuitement jusqu’au Mont ou  pour les plus contemplatifs d’entre vous une balade en voiture tiré par des chevaux pour 5€30 par personne, tout ceci est accessible directement à la sortie du parking, c’est bien organisé bien loin de la désorganisation française habituelle !!! La troisième option, la plus agréable car elle vous permet de découvrir le Mont progressivement est la marche (environ 30 min) sur l’ancienne route qui maintenant est piétonne et réhabilité an promenade en bois. Là aussi avant d’arriver à ce long chemin de bois vous pourrez faire une pause dans un office du tourisme flambant neuf  (pour avoir des informations sur le Mont ou faire une pause pipi), ensuite deux chemins possibles soit la traversé de la zone commerçante  (je vous conseille d’y déjeuner car les prix sont plus bas qu’à l’intérieur du Mont Saint Michel) ou alors directement par une chemin qui longe le camping du Mont…

Au fait j’allais presque oublier de vous dire que ce jour là c’était calme, étonnant pour un tel week-end ou peut-être la menace des attentats, nous en avons donc profiter pour enfin visiter l’abbaye,  pour 9€ c’est une visite incontournable car outre l’architecture c’est d’ici que la vue est la plus belle sur la baie…A l’intérieur de l’Abbaye un parcours d’environ  1h15 pour découvrir l’immensité insoupçonnée du lieu… Un audio guide est proposé pour la somme de 4 € 50 .

Les autres choses à faire au Mont Saint Michel  :  le tour des remparts même si   c’est seulement un quart de tour (!), à  marée basse ou petit coefficient  il faut faire le tour du Mont Saint Michel à pied (la traversée de la baie doit se faire avec un guide car dangereuse avec les sables mouvants), déambuler dans les ruelles du Mont , éviter les boutiques qui vendent des trucs moches et “made in China” et regarder de la rue comment se fait la célèbre omelette de la mère Poulard, même si l’omelette est mondialement connue , les prix sont exorbitants pour les plats servis, l’omelette est disponible dans un menu à 45 € avec des entrées et desserts tout juste digne d’une brasserie parisienne , même si en façade d’autres prix sont annoncés (il faut lire entre les lignes)…sans oublier le café à 6 euros…les commentaires sur Internet sont assez éloquents. Même si vous ne mangez pas Chez La Mère Poulard, vous avez de forte chance d’y laisser quelques euros car elle possède la quasi totalité des brasseries, crêperies et snack du Mont Saint Michel.

Après la visite de l’abbaye nous avions faim donc nous avons nous aussi succombé aux sirènes de MMe Poulard version crêperie, rien de scandaleux mais une crêpe salé et sucré pour 16 euros de la taille d’u mouchoir de poche pas non plus l’affaire du siècle, nous avons vu après qu’un petit bar dans la rue principale proposé une formule identique pour bien moins cher ou si vous avez un peu de temps il faut retourner dans la zone commerciale pour trouver des prix corrects (proposé pour certains par la mère Poulard !!!).  Après cette pause déjeuner impossible de quitter le site du Mont Saint Michel sans visiter le barrage du Couesnon qui fait partie intégrante de la restructuration de la baie. Des panneaux d’informations très bien faits vous expliquent la mécanique pour le désensablage de la Baie et à la belle saison des visites commentées sont proposées gratuitement.

C’est en quittant le Mont vers 15h30 que vous avons croisés la foule qui arrivait et surtout les groupes… Si n’avez pas l’intention de visiter l’abbaye alors je vous conseille d’arriver après 19h00 (le parking est gratuit) et les touristes beaucoup moins nombreux vous pourrez ainsi profiter du Mont et pas d’inquiétude les navettes circulent tard.

Ce fut une belle journée dans un site remarquable et les travaux sont vraiment une réussite…

Je vous propose ci-dessous une histoire rapide du lieu (disponible sur le guide remis à l’entrée de l’abbaye)

Et pour une visite en photo c’est ici

La longue histoire du Mont-Saint-Michel aurait commencé en 708, lorsque Aubert évêque d’Avranches, fit élever sur le Mont-Tombe un sanctuaire en l’honneur de l’archange. Le mont devint rapidement un lieu de pèlerinage majeur. Au Xe siècle, les bénédictins  vinrent s’installer à l’abbaye, tandis qu’un village se développait en contre-bas. Il s’étendit  au XIV siècle jusqu’au pied du rocher.

Place forte imprenable pendant la guerre de Cent  Ans, le Mont-Saint-Michel est aussi un exemple d’architecture  militaire. Ses remparts et fortifications résistèrent à tous les assauts anglais et firent du Mont un lieu symbolique de l’identité nationale.

Après la dissolution de la communauté religieuse à la révolution française et jusqu’en 1863, l’abbaye fut utilisée comme prison.

Devenue monument historique en 1874 , elle fut  l’objet de grandes restaurations. Depuis, les travaux ne se sont pas interrompus sur l’ensemble du site. Ils permettent aux visiteurs de retrouver la splendeur de l’abbaye que les hommes du Moyen Age voyaient comme une représentation de la Jérusalem céleste sur terre, image du Paradis.

Depuis 1979, le Mont-Saint-Michel est inscrit du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une réflexion sur “Le Mont St Michel

  1. Très belle description/article sur le Mont Saint Michel !
    J’y suis allée le même jour que vous apparemment mais j’ai déjà trouvé qu’il y avait beaucoup de monde à l’intérieur (normal pour un 15 août !).
    Comme vous, j’y étais allé il y a maintenant pas mal d’années et je trouve que les aménagements sont bien mieux aujourd’hui, au moins on a plus les voitures qui « gâchent » la vue et les photos ahah🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s